Accueil >> Autour du chien >> Race de chien : un choix important

Race de chien : un choix important

Race de chienRace de chien

Le choix de la race de chien, une décision qui n’est pas sans conséquence. Jeter son dévolu sur un animal comme le chien ne peut être pris à la légère. Il y a une foule de choses à savoir le concernant si l’on veut qu’il soit heureux, plein de vie et en bonne santé.

Les chiens en général – race de chien

La vie du chien est en moyenne de dix et 15 ans, parfois même un peu plus selon la race de chien. Les races de chiens dont la longévité est la plus grande ne sont pas très nombreuses, on peut cependant en distinguer quelques-unes comme le Lhassa Apso dont l’espérance de vie est de 12 à 14 ans, le Shi Tzu de 10 à 16 ans, le teckel de 14 à 17 ans, le chihuahua de 10 à 18 ans ou le Yorkshire Terrier de 13 à 16 ans.

Il est à remarquer que plus le chien est petit, plus son espérance de vie est longue. Son poids à une influence certaine sur sa durée de vie également, un peu en cela, comme chez ses maîtres !

Mâle ou femelle ? Telle est la question. D’après certaines études, deux constatations s’imposent, il semble que la femelle vit plus âgée que le mâle et que les animaux de race pure vivent moins vieux que leurs congénères croisés.

Les races de chiens sont gérées par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) qui établit leurs critères pour chaque race de chien selon des règles bien précises et rigoureuses.

Calcul de l’âge du chien

L’âge du chien se traduit par le nombre des années chez l’humain, il n’est pas simple à trouver, car les chiffres diffèrent avec les premières années. Il est cependant établi que le chien de 1 an correspond entre 10 et 15 ans à l’âge de l’être humain. La deuxième année est dite de 3 à 8 ans et enfin, les années suivantes se comptent chacune entre 4 ou 5 ans en année humaine.

Pour l’anecdote, et bien qu’il n’y ait aucune preuve écrite, le plus vieux chien connu a vécu 29 ans et est mort en 1939, il s’agissait d’un Bluey, un chien de troupeau australien. (voir sur Wikipedia).

Quelle taille pour le chien ?

Quelle taille ? On en compte trois; 1. petite ( moins de 15 kg ), 2.moyenne ( de 15 à 40 kg ) et 3. grande ( au-dessus de 40 kg ).

Race de chienLa race de chien en fonction des propriétaires

En fonction de l’âge et de la santé de l’acheteur, le choix de la race de chien ne sera pas le même, une personne du troisième âge privilégiera un petit chien calme, plutôt obéissant, cajoleur et ne réclamant pas de sorties trop longues.

Une famille avec de jeunes enfants se tournera plutôt vers une race de chien de taille grande, pour avoir un chien vif, sportif, drôle, chaleureux et amical qui aimera accompagner sa famille en forêt, au parc ou au bord de la mer, des endroits où il pourra se livrer à ses jeux favoris comme le lancer de balle ou la natation.

Le lieu de l’habitation des futurs maîtres sera aussi un facteur important à prendre en compte pour le choix de la race de chien selon qu’ils vivent en appartement grand ou petit, dans une maison avec jardin, en ville ou à la campagne, dans le nord ou dans le sud de la France.

Un chien, mais pour quelles raisons ?

Quelle est son utilité ? Il y a trois types de chien qui attirent l’attention et viennent à l’esprit immédiatement :

Le chien de compagnie

Faisant partie de la famille dans laquelle il vit et souvent considéré comme un membre à part entière, une sorte de nouvel enfant chouchouté parfois exagérément, mais toujours avec amour.
Quelques exemples de ces chiens de famille au charme certain :

  • Race de chien : Le Golden Retriever, un animal intelligent, sympathique, calme, plein de douceur et très affectueux.
  • Race de chien : Le bouledogue français, véritable boule d’énergie, puissant, il est drôle, joueur, il aime ses maîtres et les enfants.
  • Race de chien : Le beagle à la jolie robe est robuste, digne avec une particularité, son aboiement qui est curieusement agréable à l’oreille.
  • Race de chien : L’épagneul King Charles est câlin, éveillé, rapide et amusant lorsqu’il se déplace en trottinant.

Le chien de dressage

Celui-là est pris en main par un maître-chien qui lui inculque différents principes en fonction du travail que l’animal aura à accomplir dans le futur comme le sauvetage en mer, la recherche de personnes vivantes ou décédées sous les décombres après un tremblement de terre ou l’aide aux invalides ou aux aveugles auxquels il est capable de rendre de nombreux services outre l’affection qu’il donne qui est totale et qui ne fait jamais défaut.
Quelques exemples de ces chiens admirables, travailleurs et courageux:

  • Race de chien : Le berger allemand doté d’une réelle intelligence, il apprend vite et assez facilement. Il est idéal pour le sauvetage en mer.
  • Race de chien : Le berger belge malinois au flair exceptionnel est naturellement utilisé pour fouiller dans les décombres.
  • Race de chien : Le labrador dont la sociabilité n’est plus à démontrer, il a, en outre, une grande faculté d’adaptation. Idéal pour aider les aveugles et les guider à se mouvoir, mais aussi utilisé comme chien d’assistance, rendant de réels service indépendamment des liens qu’il tisse avec son maître.
  • Race de chien : Le border collie, animal sociable et obéissant, plein de vitalité, mais sécurisant. Il est parfait en chien de berger, car il adore les grands espaces où il peut être en mouvement et courir après les moutons. Son ardeur est débordante et doit être canalisée.

Chien de concours

Le chien de concours est la fierté de son maître, car souvent particulièrement beau selon les critères demandés à sa race. Les concours canins organisés par la SCC (la Société Centrale Canine) sont de différents ordres, ils sont quatre: le concours de beauté, le pistage, dressage chien et l’agility.

  • Le concours de beauté pour chien: il concerne les chiens de race qui sont présentés devant un jury d’experts, ce dernier évalue, selon des références extrêmement précises, les particularités de chacun d’entre eux afin de choisir celui qui présente le plus de qualités se rapprochant de la perfection. La race de chien est donc importante.
  • Le concours de pistage: L’odorat du chien est particulièrement développé comme chacun le sait. Ceci est donc une évaluation qui permet de rechercher les aptitudes olfactives de l’animal en le soumettant à différents exercices avec ou sans son maître. Il est réservé aux chiens dont le rôle est de surveiller, comme monter la garde ou de protéger, comme défendre son maître ou toute autre personne de son entourage en cas d’attaque.
  • Le concours de dressage chien: Ici, on fait appel au comportement du chien, mais pas seulement, on s’intéresse au comportement de son maître également, l’interaction entre les deux doit être parfaite. Le chien doit faire preuve de souplesse et d’une grande faculté de compréhension généralement appelée, l’intelligence. Le maître doit diriger le chien en lui donnant des ordres et en l’encourageant pendant son parcours. Tous ces facteurs seront inspectés de très près par un jury qui sélectionne les meilleurs éléments présentés dont les résultats sont parfaits.
  • Le concours d’agility: réservé à tous les chiens quels qu’ils soient. Sans doute, le plus connu avec ses sauts d’obstacles dont certains portent le nom de : haies, de palissade, de tunnel rigide ou de la balançoire pour n’en citer que quelques-uns. le temps entre en ligne de compte avec un minimum, le passage des sauts est prédéfini et doit être impérativement respecté sous peine de disqualification. Un juge décide, au départ, du chemin à suivre avec certaines règles.

Un cas à part : le chien de race

En race de chien, la valeur du chien de race repose sur ses parents selon que ces derniers sont des animaux de championnat, de chasse ou de dressage chien. Le chien de race doit avoir obligatoirement trois documents qui sont demandés : un certificat de naissance relatant précisément ses origines, un pedigree et un carnet de travail.

  • Le certificat de naissance du chien de race : à la naissance, les chiots sont déclarés par l’éleveur à la Société Centrale Canine ( SCC ), ils doivent être inscrits au Livre des Origines Officielles (LOF).
  • Le pedigree du chien de race: le chien d’un an est présenté afin qu’on lui reconnaisse toutes les particularités inhérentes à sa race, si celles-ci sont reconnues , il obtiendra le-dit certificat de confirmation qui prouve que l’animal, non seulement, est conforme à ce que l’on attend de lui, mais aussi qu’il peut se reproduire dans les mêmes circonstances qui étaient présentes lors de sa propre procréation.
  • Le carnet de travail du chien de race : La Société Centrale Canine ( SCC ) a mis sur pied un carnet officiel de points rempli par un juge lors des concours auxquels l’animal participera. Différentes disciplines existent, le traîneau, la chasse, la course, le sauvetage, le troupeau ou le pistage…etc.

Le prix d’un chien de race peut aussi varier selon l’éleveur, parfois très intéressé par un profit exagéré et qui de ce fait, pratique des prix exorbitants. Cependant, il se dessine un montant moyen, les quelques exemples suivants concernent des animaux, vaccinés, avec pedigree, tatoués ou avec une puce. La race de chien est un élément déterminant du prix.

Pour ceux qui sont non LOF, les prix diminuent de 20 à 30 % sur ce qui est indiqué plus bas.

  • Le berger allemand environ 900 euros
  • Le cavalier King Charles environ 1000 euros
  • Le jack russel environ 1100 euros
  • Le labrador retriever environ 1200 euros
  • Le Basset Hound environ 1300 euros
  • Le sharpei environ 1400 euros
  • L’akita inu environ 1500 euros
  • Le lévrier afghan environ 1700 euros
  • Le chihuahua environ 2000 euros

Celui qui n’a aucune race de chien apparente

Dressage chienLes chiens dits bâtards sont parfois l’objet, à tort, d’un certain mépris de la part des aficionados de races de chiens pures ou plus prestigieuses. C’est dommage, car ce sont des animaux souvent avec des traits de caractère similaires aux autres en bien comme en mal d’ailleurs, sans compter que les croisements peuvent donner des spécimens de toute beauté voire parfois amusants. Il est bon de se rappeler que leur amour pour l’homme est identique à celui d’un animal inscrit au LOF et c’est tant mieux !
Ils sont comme tous les chiens, race de chien ou pas, débordant d’affection pour leur maître, attentifs à lui plaire, leur principale caractéristique est leur rôle de compagnie en toutes circonstances et même s’ils ne sont pas des chiens de garde au départ, ils ont à coeur de défendre la famille dans laquelle ils vivent. Leur principale qualité quels qu’ils soient est leur extraordinaire fidélité à toute épreuve.

Le dressage de chien, comment ?

Il ne faut pas confondre l’education canine et le dressage chien. Le premier concerne un comportement social de l’animal, la propreté est un des critères, l’acceptation des ordres de son maître en est un autre, il s’agit donc d’un apprentissage pouvant être fait par le propriétaire du chien. Le second touche à l’enseignement d’une spécificité nécessaire pour un travail donné. On pense au chien d’aveugle qui doit suivre un programme très spécial, on pense au chien de garde qui doit comprendre parfaitement son rôle en cas de danger, on pense au chien de chasse qui doit être dirigé pour savoir comment se placer face au gibier et bien d’autres encore. Ici, quelque soit la race de chien, seul un professionnel peut faire acquérir les notions de dressage chien nécessaires
selon chaque cas.

Nom de chien

Le nom de chien, (un grand débat !) peut, parfois, s’instaurer autour de cette recherche, Il est important de trouver un nom, car une fois que le chien aura compris qui il est, il répondra plus facilement aux sollicitations.

Pour l’année 2016, les noms commençant par la lettre M sont à l’honneur pour les chiens inscrits au livre des origines officielles, plus connu sous le nom de LOF, état-civil canin depuis 1885, mais bien entendu, chacun est libre de choisir selon ses goûts et ses préférences pour tous les autres, quelque soit la race de chien.

Une petite sélection des noms commençant par M “nom de chien”:

  • Pour des femelles: Muscade, Mimi, Myrtille, Muse, Maya, Mélisse, Margotte… etc.
  • Pour des mâles: Macho, Muffin, Monday, Milano, Milord, Mac, Mojito… etc.

Evitez toutefois de changer son nom, ce qui est parfois le cas lors de l’adoption d’un animal trouvé dans un refuge, car il serait perturbé surtout s’il y a séjourné très longtemps.

A connaître

D’après la Fédération Cynologique Internationale ( FCI ), on ne compte pas moins de 341 races de chiens du meilleur ami de l’homme.

Toutes ces races de chiens sont inventoriées en 10 groupes: on trouve le chien de berger dans le groupe 1, le terrier dans le groupe 3, le chien d’arrêt dans le groupe 7, le chien de compagnie dans le groupe 9 et le lévrier dans le groupe 10.

D’après le Journal of Archaeological Science, un chien de petite taille est déjà aux côtés de l’homme, il faut le rappeler, pendant la période préhistorique, au néolithique pour être tout à fait exact, c’est à dire, il y a environ 12000 ans, lorsque l’homme a terminé d’être un chasseur-cueilleur pour se sédentariser et débuter des travaux agricoles.

Et vous? Quels sont vos critères pour choisir la race de votre chien? Des questions ou conseils à partager?
Laisser un commentaire
Race de chien : un choix important
Evaluer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top