Accueil >> Conseil chien >> Adopter un chien : Vos responsabilités

Adopter un chien : Vos responsabilités

Adopter un chien : vos responsabilités

Adopter un chien
Adopter un chien : Evitez les animaleries et privilégiez les refuges

Adopter un chien n’est pas une tâche à prendre à la légère et nécessite un temps de réflexion conséquent. Adopter un chien implique de réfléchir à plusieurs points essentiels pour ne pas se retrouver dans une position difficile à un moment donné.

Adopter un chien, c’est pour la vie

Le premier point essentiel à connaître est la durée de vie du chien. Effectivement, l’adoption d’un chien ne peut pas se faire sur un coup de tête à cause de sa durée de vie. Quand on décide d’accueillir un chien, surtout si il est jeune, il faut considérer qu’il restera avec vous entre dix et quinze ans. Il sera à prendre en compte dans tous les changements qui peuvent survenir dans une vie tels que le déménagement, l’arrivée d’un enfant, les départs en vacances. Toutes ces questions doivent être posées avant de sauter le pas et d’adopter un chien.

Un coût financier important

Avoir un chien ne peut pas se faire sans prendre conscience de la somme d’argent que cela va impliquer. Adopter un chien nécessite de réfléchir à tous les coûts que cela va engendrer. L’alimentation est une partie importante du budget mais pas uniquement. Il faut prendre en compte les possibles soins vétérinaires qui peuvent survenir. Outre l’identification, la stérilisation et les vaccins, un chien peut tomber malade tout au long de sa vie. En fonction des soucis vétérinaires, les soins peuvent être plus ou moins élevés. Il faut tout de même garder à l’esprit qu’un accident est vite arrivé et qu’une lourde dépense vétérinaire peut survenir.

Une présence quotidienne

Au contraire d’un chat, un chien a besoin de son maître au quotidien. Promener son chien deux à trois fois par jour sont recommandées et ce, même si il a un accès à un jardin. Un chien a besoin de sortir de chez lui pour faire de l’exercice mais également pour s’habituer à l’extérieur. Un chien nécessite également qu’on lui apporte de l’attention et de l’affection. Ce n’est pas une légende, les chiens sont des êtres très attachés à leurs maîtres. Afin d’apporter au mieux ce que son chien nécessite, il est important de se pencher sur la spécificité des races. Certains chiens auront besoin de plus d’exercices physiques que d’autres ou d’activités adaptées à leur instinct primaire.

Une éducation indispensable

Pour éviter les problèmes de comportement chez son chien, il est important de l’éduquer correctement. Suivant la race de l’animal, l’éducation pourra être plus ou moins importante mais elle est nécessaire pour toutes. Les principes de l’éducation canine ne sont pas à faire une seule fois, le travail doit se faire tout au long de la vie de l’animal. Il existe de plus en plus de personnes proposant des services d’éducation canine, il faut donc être attentif. Certains éducateurs sont spécialisés dans certaines races et les méthodes d’éducation peuvent être différentes. Avant de choisir son éducateur, il est essentiel de se renseigner au préalable.

Les obligations concernant l’adoption 

Communiquer sans tarder les nouvelles coordonnées en cas de changement de domicile ou de numéro de téléphone.
S’engager à faire vacciner son chien régulièrement. Ne donner ni vendre l’animal à quiconque, mais le restituer exclusivement à l’association si l’on désire s’en séparer – ce que vous ne ferez jamais, car vous êtes bien préparé à son arrivée. Si le chien s’échappe : aviser le plus RAPIDEMENT possible les associations de protection animale, la police locale, la gendarmerie, la fourrière, la municipalité.

Conseils pour adopter un chien

S’il y a souvent des coups de foudre entre adoptant et adopté, il se peut aussi que vous emmeniez une bête malheureuse, une bête qui a beaucoup de peine parce que ses premiers maîtres l’ont abandonnée, qu’elle ne le sait pas, qu’on ne peut pas le lui expliquer et que, vous comme nous, sommes des obstacles l’empêchant de retourner chez elle. Certains de nos pensionnaires n’ont qu’une idée en tête : s’échapper pour aller retrouver leur ancienne maison et leurs anciens maîtres.

Pour cette raison, il est très important, après avoir adopter un chien, que pendant les premiers temps vous soyez particulièrement vigilant. Sortez votre chien toujours en laisse. Si votre jardin n’est pas clos, ne laissez pas votre chien ou votre chat libre et sans surveillance tant qu’il n’est pas parfaitement habitué à son nouveau domaine.

Et surtout, ne forcez pas son affection : qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chat, parlez-lui doucement, calmement, mais laissez-le venir à vous de LUI-MÊME. Vous arriverez plus vite au résultat que vous souhaitez.
Vous constaterez, à la lecture de ces lignes, que posséder un chien demande de votre part de la patience, de la compréhension, quelques connaissances et beaucoup d’amitié. N’oubliez pas que le bonheur et la bonne santé de votre compagnon dépendent de vous, mais seront aussi votre récompense. Si ces petites obligations sont au-dessus de votre courage, mieux vaut ne pas vous encombrer d’un animal, quel qu’il soit.

Malgré quelques points à prendre en considération, adopter un chien est un acte qui apporte plus qu’il ne coûte. Une fois l’animal arrivé, il prendra une grande place dans la vie de ses adoptants et deviendra le plus fidèle des compagnons.

Envie de réagir à cet article? Une question ou un conseil?
Laisser un commentaire
Adopter un chien : Vos responsabilités
Evaluer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top